L’Association Manegdbzanga et Solidar Suisse L’Association Manegdbzanga et Solidar Suisse lancent un nouveau programme au profit des populations rurales pour la période 2021-2024.

Ce 28 mai 2021 s’est tenue dans la cité des légumes, la cérémonie de lancement du programme AM-Solidar Suisse pour la période 2021-2024. Ce nouveau programme est le fruit d’une collaboration fructueuse, qui dure depuis maintenant trente (30) ans, entre l’ONG Solidar Suisse et l’association Manegdbzanga. Cette cérémonie était placée sous le patronage de la plus haute autorité de la région, en la personne de Madame Fatoumata BENON/YATASSAYE, Gouverneur du Plateau Central et a drainé du monde venu des différentes communes et villages de l’Oubritenga et de la région. D’un coût global d’environ sept cent dix millions (710.000.000) de nos francs, ce programme bénéficiera directement à 3427 producteurs/productrices et à 256 adolescents et jeunes de la province de l’Oubritenga. Et ce n’est pas tout. Pour la seule région du Plateau Central et ses trois (3) provinces (Oubritenga, Kourwéogo et Ganzourgou), c’est une enveloppe de deux milliards cinquante millions (2.050.000.000) qui sera injectée par Solidar Suisse.

 Il est 11h20 minutes à Loumbila ce 28 mai 2021 quand le convoi de Madame Fatoumata BENON/YATASSAYE, Gouverneur de la région du Plateau Central franchit la porte principale du siège de l’association Manegdbzanga à Nomgana. Elle est accueillie dès sa descente de voiture par ses hôtes du jour, M. Kassoum ILBOUDO, président de l’association Manegdbzanga, accompagné de M. Dieudonné ZAONGO, Représentant Pays de Solidar Suisse Burkina Faso, du Secrétaire Général de la région, du Haut-commissaire de la province de l’Oubritenga, du représentant du maire de la commune de Loumbila, du préfet du département de Loumbila, du Représentant Pays d’Oxfam Burkina Faso ainsi que des autorités administratives, militaires et paramilitaires de la région. La population n’a pas marchandé son déplacement et c’est donc toute heureuse que toutes et tous se sont mis debout pour accueillir Madame le Gouverneur et sa délégation.

Loumbila et l’Oubritenga vous ouvrent leurs portes

Le premier message à être délivré à cette cérémonie fut celui du maire de Loumbila dans une adresse solennelle lue par son représentant M. Jean Baptiste BOEMA. Ce sont des mots de bienvenue, de remerciements et de bénédictions à l’endroit de l’association Manegdbzanga, de son partenaire technique et financier, Solidar Suisse, et du Gouverneur qui ont été lancés dès l’entame de son propos. Tout en exhortant les bénéficiaires du nouveau programme à redoubler d’ardeur dans la production pour des résultats probants, il a invité les populations de la commune à toujours soutenir l’ensemble des actions de ces acteurs de développement que sont Manegdbzanga et Solidar Suisse. A la suite du message du maire, l’animateur de la cérémonie va annoncer une troupe atypique, composée exclusivement d’adolescentes de l’école Bilingue de Nomgana B. Jeunes et talentueuses, elles ont fait bouger les adultes aux rythmes et sonorités moaga, avec en toile de fond un message de civisme, de cohésion sociale et d’amour pour la Patrie.

Merci, merci et merci pour tout !

 « Au nom des bénéficiaires de ce programme, nous tenons à vous dire merci. Merci du fond du cœur pour tout ce que vous avez fait et faites pour nous ». Ce sont là quelques propos de M. Salif BEMBAMBA, représentant des bénéficiaires de ce nouveau programme AM-Solidar Suisse 2021-2024. Par ces mots de remerciements, adressés aux donateurs, M. BEMBAMBA a quitté le pupitre, tout en laissant la place à Odela la OUANGUETTE, artiste musicienne évoluant dans la musique tradi-moderne. Dans un style et un rythme adopté aux chants militaires, elle a rendu hommage au Pays des hommes intègres et rappelé que le Burkina Faso est bel et bien vivable et chacun.e doit y mettre du sien pour le voir rayonner pour le bonheur de tous.

30 ans de collaboration et de sacrifice pour les populations rurales

1991-2021 cela fait trente (30) ans que Solidar Suisse est aux côtés de l’association Manegdbzanga à travers différents projets et programmes de développement. 30 ans de collaboration pour le renforcement de la résilience des populations du Plateau central, 30 ans de promotion de l’inclusion financière pour un développement économique plus inclusif au Burkina Faso. C’est par ce rappel que M. Kasoum ILBOUDO, président de l’association Manegdbzanga s’est félicité de la réussite de l’ancien programme 2017-2020 dans les domaines de la sécurité alimentaire et de la formation professionnelle, avant d’entamer la présentation du nouveau programme AM-Solidar Suisse pour la période 2021-2024. Ce nouveau programme contient deux projets : Le projet de promotion de l’accès des jeunes à la formation professionnelle et à des revenus décents (PRAJERED-FP) et le projet de renforcement des moyens d’existence des populations vulnérables (PROREMO-PV). Le premier projet permettra entres autre l’accès des jeunes à la formation professionnelle. Ils bénéficieront également d’appui en kits d’installation, de stages pratiques, de formations en entreprenariat, etc. Le deuxième projet a pour but de renforcer la résilience des populations de la région du Plateau central face à la pauvreté. C’est pourquoi, selon le président Kasoum ILBOUDO, pour chaque type d’activité à réaliser, le principe « formationéquipement-application des techniques apprises » sera appliqué. Grâce au financement du programme à hauteur de sept cent dix millions (710.000.000) millions de francs CFA par Solidar Suisse, à travers l’appui pour la mise en place de greniers de solidarité, des cultures de rente, la subvention pour des activités d’élevage, de maraîchage, l’appui technique aux promoteurs des unités économiques, etc. 4327 personnes pourront subvenir à leurs besoins alimentaires et nutritionnels.

Pour une société plus juste sur le plan social, politique et économique avec Solidar Suisse

 « Ce programme est la continuité d’un partenariat fructueux engagé il y a exactement 30 ans avec l’association Manegdbzanga. Grace à l’appui de Solidar Suisse, plusieurs milliers de producteurs, de productrices et de jeunes ont amélioré leurs conditions de vie à travers des subventions dans le domaine de l’élevage, du maraichage, de l’agriculture, de l’alphabétisation, de la formation professionnelle et de l’entreprenariat ». C’est par ces mots que M. Dieudonné ZAONGO, Représentant Pays de Solidar Suisse, a présenté le partenariat Solidar Suisse-AM. Un discours précis et concis qui a débuté par l’Oubritenga, à travers le programme avec l’association Manegdbzanga pour ensuite continuer dans le Kourwéogo et le Ganzourgou pour présenter les autres partenaires de Solidar Suisse dans la région du Plateau central, les associations Tind Yalgré (ATY) et Beoog-Neeré du Ganzourgou (ABN-G). Pour la seule région du Plateau central, c’est la somme de deux milliards cinquante millions (2.050.000.000) qui sera investie pendant quatre (4) ans au profit de 15 368 petits producteurs et 509 jeunes, dans des secteurs comme l’agriculture, le maraichage, l’élevage, la formation professionnelles et la création d’emplois décents pour les jeunes, a laissé entendre le Représentant Pays. L’annonce de ce montant a été très applaudie par le public, à commencer par Madame le Gouverneur, toute joyeuse de cet investissement conséquent dans sa région. Cette allocution du Représentant Pays de Solidar Suisse a été suivie par la prestation musicale de la troupe Yarma de Komongo qui a réussi à lever le public à travers une prestation traditionnelle bien enlevée.

 

Créer les conditions d’une croissance inclusive

Le clou de cette cérémonie officielle de lancement des activités du programme AM-Solidar Suisse 2021-2024 a été bien entendu le discours de Madame Fatoumata BENON/YATASSAYE, Gouverneur du Plateau Central et patronne de la cérémonie. Elle a rappelé que la vision qui sous-tend ce programme est de renforcer l’action sociale du Gouvernement afin d’assurer aux populations un meilleur accès aux services de développement socio-économique. « Le souci ici est de créer les conditions d’une croissance inclusive, à même de favoriser une meilleure redistribution de la richesse. Une telle prise en charge ne manquera pas d’impulser au niveau des populations, la volonté de s’accomplir, de participer activement à la chaine de production et de création de richesses du Pays », a-t-elle martelé. Madame le Gouverneur a également tenu à rappeler, au regard du caractère participatif qui a prévalu dans la rédaction de ce programme, qu’une « feuille de route claire » pour chaque partie puisse être élaborée. Cela permettra, selon elle, de maintenir l’engagement de l’ensemble des parties prenantes. En outre, elle n’a pas manqué de souligner que « la formulation d’un plan de communication efficace serait de nature à permettre un meilleur partage des résultats du plan d’action du programme et à maintenir l’engagement des acteurs qui participent à sa mise en œuvre ». Avant de déclarer officiellement lancées les activités de la phase 2021-2024 du programme AM-Solidar Suisse, Madame le Gouverneur a tenu à remercier Solidar Suisse, à travers son Représentant Pays, M. Dieudonné ZAONGO, pour tous les efforts et pour l’engagement constant auprès des populations de sa région depuis maintenant trois (3) décennies. La cérémonie de lancement a pris fin par une remise symbolique d’animaux et de kits d’installations aux communautés bénéficiaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *